1/12/2021

Comptant parmi les différents types d’extension du vote électronique, le vote « en ligne » est donc un système de vote dématérialisé. Cette solution digitale se distingue par un comptage automatisé des bulletins grâce à l’utilisation de systèmes informatiques. Il peut se faire de différentes manières, dont le vote par internet, le vote par SMS et le vote par téléphone avec serveur vocal interactif. Comme c’est le cas avec le vote électronique, le vote en ligne peut recouvrir un mode de vote non-secret ou un mode de vote à bulletin secret. Quoi qu’il en soit, la sincérité du scrutin devra être assurée, que le suffrage soit secret ou non.  

Que dit la loi sur le vote en ligne ?  

Dans le cadre de la Constitution Française, le Code Électoral stipule que « le suffrage est toujours universel, égal et secret. » Pour un scrutin régulier, trois exigences constitutionnelles sont à suivre, dont la sincérité du vote, le secret du scrutin (anonymat et confidentialité) et l’accessibilité au suffrage. Par conséquent, il semble évident que le vote par SMS n’est pas éligible. Cela parce qu’il ne permet pas d’assurer un cryptage optimal de l’échange de données via les réseaux GSM. C’est aussi le cas pour l’émission de voix par téléphone qui ne permet pas de crypter les données même si les votants sont obligés de passer par un serveur vocal. Ces différents moyens de vote ne permettent donc de garantir ni la fiabilité du choix du votant lors de l’enregistrement, ni le respect du secret du scrutin. En effet, il est possible de modifier les consignes de vote envoyées avec une simple manipulation au niveau du serveur de téléphone. Le vote par internet est donc le seul moyen de voter « en ligne » qui permet de respecter la loi. Ce type de vote peut être adopté pour tout type d’élection : professionnelles, assemblée générale, partis politiques, etc.    

Les avantages du vote en ligne

qu'est ce que le vote en ligne

Depuis les 10 dernières années, internet a pris une part importante dans nos habitudes, et cela, aussi bien dans le domaine privé que professionnel. Il est donc évident que tôt ou tard, les élections allaient aussi basculer vers ce nouveau mode d’expression. D’ailleurs, organiser un vote en ligne propose de nombreux avantages considérables :

  • Une mise en place rapide
  • Des modifications flexibles
  • Une importante réduction des coûts (pas d’affranchissement, pas de mobilier, pas de personnel de dépouillement, pas de bureau de vote à tenir, etc.)
  • Des résultats rapides (attribution automatique des sièges, dépouillement automatique, édition de PV automatique, etc.)
  • Le respect des règles légales d’attribution des sièges et de dépouillement
  • Une grande accessibilité (personnels en congés, itinérants, à l’étranger, en arrêt maladie, etc.)
  • Un acte écologique (pas de déplacement inutile, pas d’impression de papier...)

Créer un vote en ligne étape par étape

qu'est ce que le vote en ligne

Pour mettre en place un vote en ligne, les démarches sont généralement les mêmes, quelle que soit la solution que vous choisissez. La première chose que vous devez faire, c’est de vous rendre sur la plateforme dédiée à cet effet. Une fois arrivé sur son interface, vous trouverez l’option « créer un vote ». Vous atterrissez alors sur la page « général » où vous avez accès à toutes les conditions à la création de l’événement. Vous aurez à votre disposition plusieurs cases que vous devez remplir, comme la case titre, description, lieu, nom et adresse e-mail. Une fois que vous aurez fourni toutes les informations relatives au type de vote que vous souhaitez mettre en œuvre, vous devrez passer à la deuxième étape qui consiste à élaborer le vote en ligne. Vous pourrez insérer les textes que vous souhaitez ainsi que les propositions d’horaires qui correspondent à votre organisation. Prenez le temps de paramétrer votre vote en ligne selon les objectifs de votre entreprise. La dernière phase consiste à mettre en place le sondage vote. Vous avez la possibilité de définir librement les paramètres de votre sondage selon votre convenance. Vous pouvez éventuellement cocher la case « Sondage Oui / Non / Si nécessaire ». Une fois cette étape terminée, vous recevrez l’URL de vote en ligne que vous pourrez partager en ligne, notamment par e-mail, via Twitter ou Facebook entre autres.

Conseils pour bien choisir sa solution de vote en ligne

Le choix de votre solution de vote en ligne ne doit pas se faire au hasard. Il faut tenir compte de plusieurs critères essentiels. La première chose que vous devez faire, c’est d’envoyer votre cahier de charges à deux ou trois fournisseurs. À partir du moment où les éditeurs commencent à vous envoyer leur réponse, prenez le temps de les étudier et de les comparer. Mais dans tous les cas, assurez-vous de choisir la plateforme de vote en ligne parfaitement capable de répondre à vos besoins. Elle doit avant tout correspondre aux exigences juridiques. En effet, pendant les élections mutualistes, de nombreuses données personnelles sont mises en jeu. Elles doivent être cryptées et sécurisées pour rester anonymes. Ainsi, il est essentiel que votre démarche respecte toutes les règles relatives à ce sujet. Assurez-vous que votre fournisseur soit en veille juridique permanente pour que sa solution corresponde parfaitement à toutes les évolutions réglementaires. Par ailleurs, il est tenu de proposer une communication sur mesure par rapport aux suffrages. Le vote doit permettre de manœuvrer toute une communication autour de vos scrutins, notamment la possibilité d’envoyer des SMS et des e-mails tout au long des élections.